NOS ARTISTES

DALKHAFINE

Delphine Dussoubs aka Dalkhafine, est une artiste aux multiples facettes. Entre illustration, animation 2D et live shows, elle aime se diversifier à chaque projet dont le fil conducteur se définit par le dessin.

Originaire de France, elle vit et travaille désormais entre Paris et Montréal. Cette artiste multidisciplinaire à l’imagination débordante nourrit sa créativité au fil de ses rencontres et à travers les nombreux voyages qu’elle entreprend.

Impliquée au sein du collectif VJ BBBLaster qu’elle forme avec Loup Blaster, elle expérimente sa fibre créative autant au service de la musique, comme Art Director sur la tournée de la chanteuse Jaïn, que dans l’univers du textile et du street art.

Profondément attachée à son univers coloré et végétal, Dalkhafine est assurément une artiste complète en perpétuel renouvellement.

BROLGA

Brolga est un artiste originaire d’Australie qui mêle une esthétique pop à une iconographie simple pour créer des personnages surréalistes et imaginatifs.

Son travail est fortement inspiré des souvenirs, images et textures issus de ses nombreux voyages. Vivant et travaillant à New York, ses croquis semblent directement transposés de son carnet aux murales de la ville dont il a orné les murs et les rues.

En plus de son travail dans l’espace public, Brolga participe désormais à des projets transversaux et collabore désormais en édition, en mode et avec l’industrie musicale.

FANCH

François Pensec, alias Fanch, est un graphiste formé aux Arts Décoratif de Strasbourg.

Mêlant le dessin traditionnel à la retouche et la colorisation numérique, il tire principalement ses influences de la bande dessinée et de la ligne claire.

La puissance de son style réside dans sa faculté à interpréter le réel sur papier en ne laissant apparaître que l’essentiel. Toujours accompagné de son carnet pour dessiner, il s’inspire de la vie urbaine comme moteur principal de son dessin.

Connu pour ses sketchs narratifs des usagers du métro de Montréal, il aime se poser dans divers lieux, afin de retranscrire les personnages et l’atmosphère se dégageant de la scène, en capturant les moments simples de la vie.


FARAH ALLEGUE

Farah Allegue est une artiste originaire de Tunis qui explore dans ses peintures l’étroite frontière entre figuration et abstraction.

Son travail explore les possibilités d’expression qu’offrent les arts visuels, notamment dans la diversité des supports, et lui permet d’explorer divers médiums tout en s’inspirant fortement des nombreuses cultures qui ont façonné le monde.

Ses toiles presque psychédéliques mêlant folie, précision et symétrie n’oublient pas de s’empreindre de ses origines Tunisiennes.

LYDIA MARIER

Lydia Marier est une artiste tatoueur reconnue pour ses illustrations délicates et son « blackwork ».

Connue et reconnue pour ses visages féminins qu’elle empreint de mystères, Lydia officie désormais au Studio Sans Regret, à Montréal.

Ses dames cultivent toujours une part de mystère et restent un énigme à qui elles se dévoilent, souvent dans une touche rappelant les 50's.

Elle officie désormais au Studio Sans Regret, à Montréal.

LSNR

Lucas Saenger, alias LSNR, est un illustrateur et graphiste aux multiples styles, explorant des paysages fantastiques ou abstraits inspirés de l'esthétique Sci-Fi des années 70.

Originaire des Alpes, LSNR est arrivé à Montréal en 2013. Mêlant inspirations aussi diverses que variées, allant de l’univers manga et du graphisme végétal de Miyazaki, au collectif d’illustrateurs tel que The Weird, LSNR a su tirer l’huile essentielle de chaque mix, pour créer son propre univers visuel intuitif et efficace.

Perfectionniste, on aime ses visuels épurés, la légèreté de ses sujets au faciès neutre, ainsi que les traits de son épanouissement qui nous transportent illico dans son univers jovial.


MIRABOLLE

Gilles Boulanger, alias Mirabolle, est un illustrateur et artiste tatoueur au parcours atypique.

Après s’être lancé dans des études d’horlogerie, il s’est finalement décidé à suivre sa passion pour le dessin et s’est réorienté en illustration et design. Il a ensuite décidé de rejoindre le Québec pour se concentrer sur son art, découvrir la scène artistique exceptionnelle de Montréal et relever de nouveaux défis.

Pour entretenir sa créativité, Mirabolle utilise surtout la musique et la sphère rock, mais il cite aussi d’autres artistes comme source d’inspiration : les illustrateurs McBess, Charles Burns, Lewis Trondheim ou encore le peintre Magritte.

Il recherche principalement des univers drôles et incongrus et arrive ainsi, avec légèreté, à détourner le sens des images et tourner en ridicule les situations les moins cocasses.

LOOPKIN

Justine, alias Loopkin, est une artiste urbaine mêlant à la fois imaginaire et formes graphiques.

Titulaire d’un diplôme national d’arts plastiques (DNAP) en France, Loopkin évolue rapidement et se fait une place dans le monde de l’art montréalais.

Entre Annecy, Nantes et Montréal, Loopkin a su évoluer dans son style si particulier. Ses oeuvres minimalistes reflètent à merveille les évidences du quotidien avec humour et décadence.

Elle s’investit également avec le collectif Skinjackin, regroupement de peintres, tatoueurs, graffeurs et graphistes, proposant des expériences artistiques ludiques comme le bodypainting ou des expositions collectives.

Son style s’influence de l’univers du tatouage et du graffiti; également inspiré du genre picturale des Vanités, Loopkin en a repris le crâne, qui se définit comme un symbole récurrent dans son travail.

KEVIN MILLET

Français d’origine, Kevin Millet est un artiste multidisciplinaire centré sur la photographie. Son travail est composé de portraits, de créations graphiques, de photographies de mode et de voyages.

Après l'obtention de son diplôme en publicité et design graphique à l’école Lafontaine en Haute-Savoie, Kevin se développe au sein du collectif Deviance-production. De 2009 à 2012, il quitte la France pour une série de voyages et de photo reportages. C’est en 2013 qu’il s’établit à Montréal et s’investit en tant que réalisateur et photographe indépendant. Après deux années d’expérience, il crée son studio de photographie où il travaille depuis.

Cet artiste caméléon vit actuellement à Montréal mais ses valises sont toujours prêtes pour le projet photographique.